ETHIQUE ET DÉONTOLOGIE

- Secret professionnel 

Tout ce qui est dis, évoqué en séance est confidentiel (dans le respect des dispositions légales en vigueur). 

- Supervision :

Je m'engage à analyser régulièrement ma pratique dans le cadre de supervisions par un professionnel de la psychothérapie, lui-même tenu au secret professionnel.

Etant précisé que si la problématique de patients peut-être abordée, leur identité n'est pas mentionnée. 

 

Refus d'accompagnement:

Je me réserve le droit et même le devoir de refuser tout accompagnement dont je juge en inadéquation avec mes compétences et les besoins du patient. 

Si tel est le cas, je ferai le maximum pour réorienter vers d'autres professionnels. En aucun cas, je me substitue à un professionnel de santé.

L'art-thérapie que je pratique orientée par la psychanalyse est un soin psychique de support et non une activité de loisir ou occupationnelle

Je souhaite également attirer votre attention sur le fait que la prise en charges des troubles psychiatriques lourds doit-être réservée aux psychiatres.

Dans le cadre d'un suivi art-thérapeutique en dehors d'une prise en charge clinique, je me réserve le droit de demander une non-contre indication médicale avant de m'engager dans un accompagnement. 

Pas d'hypnose en cas de troubles psychiatriques lourds. 

 

- Affiliation :

Je suis membre de la Ligue Professionelle d'Art-Thérapie  (LPAT) qui permet de m'inscrire dans une démarche de formation continue et de recherche en psychopathologie de l'expression. 

Je suis également membre du syndicat des métiers de l'hypnose. 

Thérapeute et déontologie